Le bonus de
Leonardo

Bienvenue sur la page BONUS de Leonardo !

Ici, tu vas pouvoir découvrir une foule d’infos :
clique sur les mots-clés et navigue sur le Web-Leo !

Mots clés
David
(de Verrocchio) (page 28)

Leo a posé pour le David de Verrocchio, regarde comme il est beau !

David de Verrocchio

Sfumato
(page 62)

Au début de cette vidéo, découvre en direct le mystère du Sfumato de Leo !

Paysage
(page 62)

Le 5 août 1473, Leo a dessiné à la plume, ce joli paysage à côté de Florence.

Paysage de la vallée de l’Arno

Adoration des mages
(page 79 et 225)

Voici l’Adoration des Mages de Leo, c’est lui, le personnage qui regarde à l’extérieur du tableau, dans le coin, à droite ! Observe le décor au fond : déjà, Leo s’intéresse aux escaliers !

 

 

Mélodies
(page 93)

Malheureusement, il n’existe pas d’œuvres musicales connues de Leonardo ! Partitions perdues, détruites, oubliées ? On ne saura jamais !

Avec ses improvisations à la lira da braccio (lyre à bras), Leo est bien plus proche de la musique populaire que de la tradition musicale savante. C’est peut-être aussi pour cela qu’il ne reste aucune trace de ses compositions !

Leonardo aime jouer avec les sons et les notes pour écrire des rébus.

Regarde ! Celui-ci est écrit comme une partition :

Il commence avec un hameçon (Amo en italien), avant les syllabes musicales Ré, Sol, La, Mi, Fa, Ré, Mi et que conclut le mot Rare, puis se poursuit avec un autre groupe de notations La, Sol, Mi, Fa, Sol, suivis du mot Lecita.

« Amore sola mi fa remirare, la sol mi fa sollecita » (« L’amour seul me fait souvenir, lui seul me stimule »)

 

Orgue de papier
(page 94)

Suis mon Tuto !

❶ Clique sur ce lien : http://leonardo.bne.es/index.html

Cette page va s’afficher :

❷ Sélectionne le codex Madrid II et tape 164 dans la case « page », clique sur la touche « entrée » de ton clavier :

❸ La page du dessin de l’ « orgue de papier » s’affiche. Clique sur le bouton + du haut :

❹ Découvre la maquette de l’orgue de papier !

Bonus du bonus : un autre site extra !

Tu vas adorer : http://www.leonardo3.net/en/

Sur ce site l’orgue de papier est ici : http://www.leonardo3.net/en/l3-works/machines/1477-continuous-organ.html

(Descends bien jusqu’en bas de la page, pour voir les reconstitutions.)

Canon musical
(page 95)

Tu peux le voir ici !  http://www.leonardo3.net/en/l3-works/machines/1468-musical-cannon.html
(Descends bien jusqu’en bas de la page, pour voir les reconstitutions.)

 

Viola organista
(page 95)

Même Tuto que pour l’orgue de papier !

❶ Suis le Tuto de l’orgue de papier jusqu’au ❸.

Sur la même page Web, il y a aussi les dessins de la viola organista.
Clique sur les boutons que j’ai entourés : tu pourras voir la maquette de la viola organista et même l’écouter !

La viola organista grandeur nature et en concert, ici :

Codex
(page 97)

Deux pays ont fait beaucoup d’efforts pour numériser les cahiers de notre génie préféré et permettre une lecture facile de ses carnets en ligne. Bravo à l’Angleterre et à l’Espagne !

L’Angleterre : la British Library publie le codex Arundel, sur son site :

http://www.bl.uk/manuscripts/Viewer.aspx?ref=arundel_ms_263_f001r

Tu peux naviguer grâce aux flèches :

Toujours sur ce site, tu peux aller directement voir certains dessins, en cliquant sur le thème de ton choix, ici : http://www.bl.uk/onlinegallery/features/leonardo/ttp.html

② L’Espagne : Découvre les codex Madrid I et II. Si tu es déjà venu(e) lire ce bonus (orgue de papier et viola organista), tu t’es déjà un peu familiarisé(e) avec le mini site du Leonard interactif mis en ligne par la Bibliothèque Nationale d’Espagne.

Suis ce lien : http://leonardo.bne.es/index.html#

Puis navigue en sélectionnant quel codex consulter. Tu peux tourner les pages ou choisir celles que tu veux regarder. Clique ensuite sur les différents boutons pour voir des animations ou lire des infos :

Paradiso
(page 105)

J’ai trouvé un extrait de film italien rigolo des années 1970 qui nous montre le spectacle Paradiso ! On peut découvrir la formidable mécanique du décor de Leo, son cheval automate, et même… le More !

Ici, découvre l’extrait d’un spectacle imaginaire de Leo, le magicien de la mise en scène et des effets spéciaux :

Ponts
(page 123)

Le maestro adorait imaginer des ponts, il aimait relier les choses et faciliter la circulation !

2 reconstitutions 3D des ponts de Leo :

– Une passerelle piétonne :

– Un pont militaire démontable :

3 vidéos :

– Un garçon et un adulte construisant un pont vincien (j’adore la chute !) :

http://positivr.fr/construire-pont-leonard-de-vinci-video/

– Le pont tournant, le bateau à aubes et l’écluse à sas, made by Leo :

– La preuve que le pont autoportant est solide !

Push-out
(page 136)

Tu peux voir une maquette de « push-out » en action dans cette vidéo :

 

Deltaplane
(page 160)

Le deltaplane de Leo en 10 secondes chrono !

 

Cartes
(page 171)

Ce que j’adore dans les cartes de Leo, c’est qu’on dirait la Terre vue du ciel !

Carte représentant la Toscane

 

Parachute
(page181)

Un tuto pour fabriquer ton Leo-parachute ici :

http://metslatable.free.fr/Parachute%20de%20L%E9onard%20de%20Vinci.htm

Une petite compilation 3D de l’ornithoptère, la vis aérienne, et du parachute de Leo, regarde bien, au début, on voit ses dessins !

 

Robot
(page 204)

Une petite vidéo marrante sur le robot de Leo, ici :

Et si tu veux voir les dessins des jambes articulées du robot de Leo c’est ici, dans le codex Madrid II :

❶ Clique sur ce lien : http://leonardo.bne.es/index.html

Cette page va s’afficher :

   

Sélectionne le codex Madrid I et tape 180 dans la case « page », puis clique sur la touche « entrée » de ton clavier :

❸ Et voilà, il court tout seul, ce robot !

 

La Joconde
(page 208)

Regarde la Joconde à la loupe !

❶ Clique sur ce lien : http://focus.louvre.fr/fr/la-joconde

Après l’intro, clique sur l’icône en haut à droite :

❸ Le sommaire s’affiche, tu peux naviguer à ta guise !

Philosophe
(page 221)

Si on réfléchissait avec Leo ? On n’est pas obligés de lire toutes ses pensées d’un coup, ni d’être toujours d’accord avec lui !

Lien : http://citation-celebre.leparisien.fr/auteur/leonard-de-vinci

Circulation
(page 222)

La circulation, Leo aime ça ! Que ce soit, le sang qui circule dans les veines, l’eau et les bateaux dans les canaux, les hommes, les chevaux et les charrettes sur des ponts ou des voies…

Aujourd’hui, on s’inspire de ce regard particulier de Leo pour nous faire circuler !

Au Centre Pompidou, à Paris :

Ce grand escalier mécanique suspendu à l’extérieur du bâtiment est surnommé « la chenille ».

Dans ce bâtiment très moderne, La couleur attribuée à la circulation du public est le rouge. Comme celle du sang qui apporte la vie, en circulant dans l’organisme. Le public circule dans la chenille, comme le sang dans une artère : il fait vivre la culture. Je suis sûre que l’idée aurait plu à Leo !

Sur l’autoroute :

Tu connais peut-être de nom l’entreprise VINCI qui construit des autoroutes, des ponts, des immeubles ? Ce n’est pas par hasard que ce grand groupe a choisi de s’appeler comme le maestro : il a voulu se placer sous le signe de l’humanisme, de l’inventivité et du défi technique. Une publicité en 2000, mettait même en scène la Joconde !

SCOOP : En juillet 2017, Vinci a lancé « Leonard », sa nouvelle structure dédiée à l’innovation !

– Le palais idéal de Romorantin :

Dans cette vidéo, tu peux découvrir le projet du palais idéal de Romorantin réalisé en 3D, en déplaçant le curser à 48 minutes 50 secondes :

https://archive.org/details/LeReveInacheveDeLeonardDeVinciFr.2015Fr3Idf.20150926Clo2

D’après les dessins et les plans de Leo, des spécialistes ont reconstitué en 3D son palais idéal à Romorantin !

Machines
(page 225)

Machines 3D en mouvement !

Sur le site Leonardo3, il y a des maquettes en 3D inédites, mais aussi des explications sur les machines de Leo :

Lien : http://www.leonardo3.net/en/l3-works/machines/ laisse bien défiler la page jusqu’en bas pour découvrir cette incroyable collection. (Ce site est en anglais ou en italien, mais tu peux utiliser la traduction en ligne de ton navigateur et c’est avant tout visuel.)

Leonardo3, c’est aussi un musée sympa et original à Milan ! Regarde cette vidéo, c’est tout le monde de Leo :

Ou celle du char autopropulsé, « l’automobile » :

Enfin, je ne résiste pas à te montrer une reconstitution 3D du char d’assaut de Leo :

La Mort de Léonard de Vinci
(page 229)

Voici le beau tableau d’Ingres qui met en scène le roi François 1er auprès du pauvre Leo mourant :

INSCRIPTION NEWSLETTER

Ne manquez aucune actualité du Poulpe en vous abonnant à notre newsletter !